Le Serviteur de Dieu Rohan Kemu

Jeune laïc indien

Fête le 4 juin

Mumbai 2002- † Uttan, Inde, 4 juin 2020

Rohan Kemu, un jeune indien âgé de 18 ans, est mort en odeur de sainteté le 4 juin 2020 dernier dans la ville d’Uttan, à l’ouest de l’Inde. Il avait été accueilli 15 ans plus tôt par les religieuses de la Maison mariale de la charité.

Depuis la mort de Rohan Kemu le 4 juin dernier, les religieuses, chez qui vivait ce jeune homme de 18 ans, ne cessent de témoigner de son sourire contagieux et de son amour indéfectible pour Jésus. Né à en 2002 à Mumbai, Rohan était atteint d’une forme sévère de dystonie musculaire, une maladie neurologique qui empêche la personne de contrôler ses mouvements. Il avait perdu sa maman alors qu’il n’avait que 3 ans, et son père, alcoolique et violent, le battait régulièrement. C’est la raison pour laquelle les religieuses de la Maison mariale de la charité, une congrégation fondée par le prêtre italien Mario Prandi, avaient décidé de l’accueillir, à Uttan, ville située à l’ouest de l’Inde.

« Rohan a été choisi par Dieu »

Lors de ses vingt derniers jours sur Terre, Rohan Kemu avait une fièvre continue et ne pouvait plus quitter son lit. Jusqu’à la fin, les religieuses de la Maison mariale de la charité se sont occupées de lui. Elles assurent qu’il a laissé derrière lui « une odeur de sainteté » au moment de sa mort. « Rohan a été choisi par Dieu avant sa naissance, pour être un exemple de patience, d’endurance, de miséricorde et d’amour de Dieu » croit le père Godfrey Malu.

Source : ALETEIA, le 5 juillet 2020 par Timothée Dhellemmes