Bienheureux Carlo Acutis

Le « cyber-apôtre » de l’eucharistie, saint patron de la jeunesse catholique

Fête le 12 octobre

Londres, Royaume-Uni, 3 mai 1991 – † Monza, Italie, 12 octobre 2006

Le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la Cause des Saints, s’exprime suite au report au 10 octobre 2020 de la béatification du jeune milanais Carlo Acutis, un amoureux de Jésus et de l’Église… passionné d’internet.

Beaucoup attendaient l’annonce de la béatification de Carlo Acutis, le génie de l’informatique qui aimait profondément l’Eucharistie. En raison de la pandémie, la date a été déplacée au 10 octobre. Le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, nous explique comment ce choix s’est déroulé:

«D’une manière très simple. Une date a été fixée, puis nous savons comment les choses se sont passées en raison de l’épidémie, qui ne permet pas la tenue de cérémonies aussi importantes. Nous nous sommes donc mis d’accord avec l’évêque d’Assise sur le 10 octobre; on espère qu’un peu plus de personnes pourront assister à la cérémonie à ce moment-là; entre autres, elle aura lieu juste deux jours avant l’anniversaire de sa mort, car il est décédé le 12 octobre 2006. Nous nous sommes donc mis d’accord sur cette date. Il faut espérer que les gens pourront venir, sinon beaucoup pourront suivre la célébration par streaming.

Carlo Acutis est un exemple de foi pour les jeunes et pour nous tous…

Carlo Acutis, né le à Londres et mort le à Monza, était un adolescent italien, mort à 15 ans d’une leucémie. Il est notamment connu comme le « cyber-apôtre » de l’eucharistie. Reconnu vénérable par l’Église catholique, sa béatification aura lieu en octobre 2020En seulement 15 ans de vie, Carlo Acutis a déjà transmis aux autres un avant-goût du Ciel. En témoignent son dévouement aux autres, sa hâte de faire connaître au monde, grâce aux nouvelles technologies, la beauté de la Parole de Dieu, sa fidèle récitation du Rosaire, et la valeur qu’il accordait à l’Eucharistie, qu’il appelait son « autoroute vers le Ciel ».

Début octobre 2006, ce qu’on croyait être une grosse grippe est en réalité une leucémie foudroyante, de type M3. Le diagnostic est violent, Carlo est condamné, bien qu’il ait été jusqu’à là un adolescent en bonne santé. Hospitalisé à la clinique San Gerardo de Monza, Carlo ne se plaint pas et répète souvent : « J’offre toutes les souffrances que je dois subir au Seigneur, pour le pape et pour l’Église, et aller directement au paradis. » Ses parents ne quittent pas la chambre, mais Carlo insiste pour qu’ils se reposent et étonne le personnel médical par son souci des autres et sa bonne humeur, alors qu’il est en phase terminale. Il meurt au petit matin du , et est inhumé à Assise, la ville de saint François, comme il l’avait souhaité.

Béatification auprès de saint François

Sa béatification aura donc lieu à Assise, lieu de sa sépulture, le samedi 10 octobre, à 16 heures, dans la basilique papale de Saint-François. « Cette nouvelle, a souligné Mgr Domenico Sorrentino, évêque du diocèse d’Assise, constitue un rayon de lumière en ces mois où nous avons affronté la solitude et la distanciation, tout en expérimentant l’aspect le plus positif d’Internet, une technologie de communication pour laquelle Carlo avait un talent particulier ». Cette béatification, a estimé le prélat, sera donc une forme d’encouragement pour tous.

Vénérable depuis 2018

Carlo Acutis, né à Londres le 3 mai 1991 et décédé à Monza le 12 octobre 2006 des suites d’une leucémie fulminante, a été déclaré vénérable le 5 juillet 2018. Près d’un an plus tard, sa dépouille a été transférée à Assise, en l’église Sainte-Marie Majeure (sanctuaire du Dépouillement), où saint François se dépouilla de tous ses vêtements pour épouser « Dame pauvreté ». Un miracle concernant un enfant brésilien a également été reconnu, ouvrant la voie à la béatification de Carlo. En 2013, ce petit garçon souffrait de troubles digestifs majeurs, avec une rare anomalie anatomique congénitale du pancréas, mais l’opération n’a pas été réalisée. La famille et sa communauté ont demandé l’intercession de Carlo pour sauver leur enfant, et leur prière a été exaucée.

«Il est vrai que le monde numérique peut t’exposer au risque du repli sur soi, de l’isolement ou du plaisir vide. Mais n’oublie pas qu’il y a des jeunes qui sont aussi créatifs, et parfois géniaux, dans cet environnement. C’est ce que faisait le jeune Vénérable Carlo Acutis», écrit le Pape François aux jeunes dans son Exhortation apostolique post-synodale Christus Vivit. Carlo est indiqué par le Saint-Père comme un exemple pour un usage sain des médias.

La passion du futur bienheureux pour l’informatique l’a poussé à créer une exposition sur les miracles eucharistiques, qui a voyagé dans le monde entier, pour raconter la joie d’une rencontre concrète avec Jésus. «Tous naissent comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies», aimait à répéter Carlo, ou encore: «La tristesse est le regard tourné vers soi-même, le bonheur est le regard tourné vers Dieu». L’expression d’une foi intense et vraie, vécue sur la terre dans le cœur d’un jeune garçon ouvert à la plénitude de la vie, la vie avec Dieu.

Béatification

Reconnaissance de sa vie exemplaire

Le , la cause pour la béatification et la canonisation de Carlo Acutis est introduite par l’archidiocèse de Milan. Le , l’enquête diocésaine est transmise à Rome afin d’y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints.

Après le rapport positif des différentes commissions, le pape François procède, le , à la reconnaissance des vertus héroïques de Carlo Acutis, lui décernant le titre de vénérable.

Reconnaissance du corps

Le a lieu la reconnaissance canonique du corps de Carlo Acutis. Selon les propos de Nicola Gori, postulateur de la cause, le corps a été retrouvé intact (intatto).

Le , la dépouille de Carlo Acutis a été transférée dans le Sanctuaire de la Spogliazione à Assise, au cours de cérémonies suivies par plusieurs milliers de personnes.

Reconnaissance d’un miracle

En juillet 2018, une enquête canonique débute sur le cas d’une guérison inexplicable attribuée à l’intercession de Carlo Acutis. Il s’agit du cas d’un enfant brésilien, atteint d’une déformation grave du pancréas. En 2010, après que ses proches aient prié Carlo, le pancréas revint de lui-même à la normale, sans intervention chirurgicale, qui aurait pu coûter la vie du jeune garçon. Les expertises médicales ne concluant à aucune explication scientifique, le dossier est présenté au Saint-Siège. Le , le pape François reconnaît authentique le miracle attribué à Carlo, et signe le décret de sa béatification.

Prévue initialement le 20 juin 2020, la messe de béatification de Carlo Acutis a été reporté à cause de la pandémie de Covid-19. Elle sera finalement célébrée le à Assise, par Mgr Giovanni Angelo Becciu.